Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 13:38

J’ai marché mille ans ! Dans ce pays d’exil

Qui gémit et mûrit sous le poids des démons

J’ai pincé la Cora dans la légende des temps,

Pour retrouver les Voix sous l’amas des années,

Les revoir, les sentir, les entendre comme jadis

Dans les contes, les récits, les propos de nos mères.

On ne voit que la Nuit, les démons à nos trousses ;

On ne sent que le temps, les deuils, les sanglots

D’un pays qui gémit au printemps de la vie !
 

Où sont-ils donc allés, les héros indomptables,

Qui bravaient la tourmente, arrachaient à l’angoisse,

Ranimaient la confiance et menaient aux combats ?

Sous le poids des démons, des laquais, des complices,

Pour revivre les Voix, leurs plaintes, leur révolte,

Mépriser la mort, marcher aux combats, arracher la victoire,

Mille ans ! Nous cherchons le rayon pour tracer le sillon !

Ranime le feu ma sœur ;

La nuit venue est noire ;

Il faut marcher sans bruit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgard - dans Culture Société
commenter cet article

commentaires