Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 13:46

Contexte

La classe de Seconde est une classe d’initiation. Initiation aux exercices du bac principalement : l’étude du texte argumentatif, le commentaire composé et l’essai littéraire. La lecture méthodique et la pratique de la langue sont les deux autres principaux objets d’études.

Au bac, depuis 2002 au Gabon, l’étude du texte argumentatif a remplacé le traditionnel « résumé vocabulaire discussion  ». Si l’argumentation est un des objets d’étude dès la 4ème (en 3ème au BEPC, le texte argumentatif est un des sujets au choix en expression écrite), en terminale et au bac, les enseignants se rendent compte que l’argumentation n’est toujours pas maîtrisée, les élèves confondant encore thèse,arguments et exemples. Seuls les connecteurs logiques sont facilement repérables pour eux et encore…Pourtant, de la 6ème à la Terminale, l’argumentation est présente dans les œuvres au programme, dans les films, dans les chansons, dans la peinture, dans la publicité, dans la vie quotidienne. En le démontrant, exemples à l’appui, l’élève comprend qu’il est comme M. Jourdain : il fait de l’argumentation chaque jour sans s’en rendre compte. Et à partir du moment où les caractéristiques de base de l’argumentation (thèse, arguments, exemples, connecteurs logiques) sont identifiables pour l’élève, il est plus facile d’aborder des notions plus complexes comme les formes de raisonnement, la stratégie argumentative, le circuit argumentatif…

 

Expérience pédagogique

« Le langage est fait pour être parlé à propos. Ce qu’il s’agit d’acquérir, c’est en même temps que la compétence linguistique, la compétence de la situation, la compétence pratique ; or, pour reprendre Pierre Bourdieu, « la compétence pratique est acquise en situation, dans la pratique » ( Pédagogie de projet, journal de bord et appréhension de la diversité culturelle p36-51).

Dans le cadre des activités périscolaires et pour mettre en application le cours sur l’argumentation, nous avons demandé aux élèves volontaires de jouer le rôle d’agents commerciaux pour vendre la brochure Educanet (qu’ils utilisaient en classe).

Pour les motiver, les conditions étaient les suivantes : vendre la brochure à 2 000 FCFA (elle était à 3 000 FCFA en librairie) sur lesquels le commercial avait 500 FCFA pour frais de transport et la vente d’une brochure valait 4 points…Sachant qu’il lui était remis 5 brochures à vendre, si elles l’étaient toutes, il pouvait avoir 20/20 (note d’interrogation) et 2 500 FCFA…Précisons que la moyenne trimestrielle est calculée sur la base de notes de devoirs (2 au moins) et d’une moyenne des notes d’interrogation (je conserve les deux meilleures notes, le principe étant qu’une bonne note en chasse une mauvaise).

 

Dispositif

Le projet était de vendre la brochure pédagogique « Educanet, réussir l’épreuve de français au bac » aux élèves de Seconde, de Première et surtout de Terminale.

Les arguments avancés étaient les suivants :

  • Le coût : 2 000 FCFA, ce n’est pas cher
  • La qualité : papier glacé ; couleur des caractères bleue sur fond blanc
  • L’intérêt, la richesse du document : 18 sujets corrigés, 3 bonnes copies d’élèves
  • La notoriété : logos de la Francophonie et du Lycée National Léon Mba
  • L’expérience et la compétence de l’enseignant : biographie en 4ème de couverture et en page sommaire, lettre d’introduction du Proviseur

Après une semaine de vente, les élèves commerciaux m’informèrent des contre arguments auxquels ils étaient confrontés face à certains clients :

·        29 pages photocopiées à 25 FCFA ou même à 20 FCFa font 725 FCFA au plus ou 580 FCFA au moins.

·        Au lieu de bonnes copies d’élèves, pourquoi ne pas avoir le sujet traité par l’enseignant lui-même ?

     

      A ces deux critiques, les arguments suivants leur furent donnés :

·        Pour les candidats au bac ayant la brochure originale (et non photocopiée) , celle-ci constituera le droit d’entrée aux séances de travaux pratiques que l’enseignant auteur de la brochure assurera gratuitement.

·        Si le est sujet traité par l’enseignant lui-même, l’élève aura l’impression qu’il ne peut reproduire cette performance, car n’ayant pas la même compétence que le prof. La (bonne) copie d’un autre élève aura pour lui valeur d’exemple.

 

Résultats obtenus

En faisant le bilan de ce projet, je me suis rendu compte que les élèves comprennent mieux la différence entre convaincre et persuader, car pour vendre la brochure, ils devaient convaincre l’élève client.

Il est important d’avoir un projet collectif de classe qui crée une autre atmosphère de travail, une autre motivation, un autre intérêt au cours de français.

Entreprendre pour apprendre, telle est l’un des moyens de faire du français une langue partenaire pour le développement de l’Afrique.

 

Prospectives

L’initiation à l’argumentation devrait se faire de façon progressive, du ludique au sérieux, de textes courts (300 mots) à des textes de longueur académique (700 à 800 mots) à travers une séquence de seize heures environ intitulée « l’argumentation dans tous ses états ».

 

Lecture méthodique

Pratique de la langue

Le texte argumentatif

  • Le Loup et l’Agneau / Le laboureur et ses enfants
  • Mignonne, allons voir si la rose
  • Quand vous serez bien vieille
  • L’école étrangère
  • Monologue de Dom Juan
  • Considérable, Akendengue
  • J’accuse, Zola
  • Je fais un rêve, MLK
  • Aicha, Khaled
  • M.Le Président, Renaud
  • La pratique du sport
  • Protéger la nature
  • Les dangers de la déforestation en Amazonie
  • Eco…logique
  • Eloge de la différence

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgard - dans Pédagogie
commenter cet article

commentaires