Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 10:28
Le cours d'ennui est horrible
Le prof de maths ivre
dessinait une courbe à la dérive
Comme un papillon

Au milieu des x et des sinus
des racines et autres fonctions
je ne me retrouvais plus
Ces signes me sont inconnus

Je sais seulement
que tu es la somme
de toutes les couleurs

Tu es ma constante

Toutes mes douceurs
en somme
me viennent de toi
La multiplication
de mes fureurs jalouses
quelques soirs

Toi dont la soustraction
est mon ensemble vide
Notre rapport = bonheur
Notre division notre douleur

Les maths peuvent etre splendides

© Copyright Edgard B. BOKOKO

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgard - dans Poésie
commenter cet article

commentaires