Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 19:35

Quand on observe d’une part la richesse du patrimoine culturel gabonais et sa relative inexploitation, on est songeur devant les causes de cette léthargie.

Il y a quelques années, on a célébré la figure historique d’Albert Schweitzer, à travers un film, à travers une musique de film magistralement composée par Pierre- Claver Akendengué.

 

Puis ce fut l’explorateur Pierre Savorgnan de Brazza, statufié à Franceville (au Gabon) et immortalisé à travers un Mémorial construit à Brazzaville (au Congo).

A quand la célébration de figures historiques africaines ayant vécu au Gabon, telles Samory Touré ou Cheikh Amadou Bamba ?

 

« La journée Samory Touré »  veut combler ce manque et, à terme, devra se transformer en « la semaine Samory Touré ».

 

Une telle célébration est indispensable dans une cité cosmopolite comme Libreville qui fut fondée, rappelons-le, par des esclaves libérés.

 

Au moment où les replis identitaires sont de plus en plus perceptibles et l’image de la religion musulmane ternie par les extrémismes en tous genres, « la journée Samory Touré » doit être un moment privilégié qui ravive notre vouloir vivre ensemble en harmonie dans le respect de nos différences.


Les objectifs de la journée Samory Touré sont les suivants :

·         Faire mieux connaitre une grande personnalité historique africaine, Samory Touré, exilé et mort au Gabon à fin du XIXème siècle.

·         Rassembler les hommes de culture autour de la pièce de théâtre « L’empire ou la mort »

·         Promouvoir la diversité des cultures, des races, des religions.

Cette journée de commémoration s’organisera autour de deux grands événements culturels :


      1) Conférence d’Histoire par Pr Ange Ratanga-Atoz / Landry Loussou


2) Représentation de la pièce de théâtre : L’empire ou la mort (+ enregistrement   vidéo) 

Les bénéficiaires sont  les élèves (à partir de la Seconde), les enseignants, les musulmans, les femmes et hommes de culture.

 

La justification du projet est apparente à travers sa rentabilité sur les plans  intellectuel, scolaire, social. L’éducation (et la culture) constituent les piliers de l’Indice de Développement Humain. Il ne peut y avoir développement sans renforcement des compétences des ressources humaines et ce projet « La journée Samory Touré » n’est qu’une pierre dans l’édifice de construction de la nation gabonaise, œuvre de longue haleine.

Prolongements

Publication de la pièce de théâtre  L’empire ou la mort

·        Semaine Samory Touré, en septembre 2009

1.     Représentation de la pièce « L’empire ou la mort » pendant le Festival International de Théâtre Gabonais (FITHEGA° en septembre 2009)

2.     Présentation de la pièce de théâtre (Ludovic Obiang, Steeve Renombo)

3.     Lecture publique de la pièce + musique traditionnelle

4.     Conférence-débat sur Samori Touré  (départements d’Histoire)

5.     Enseignants Sans Frontières en studio (enregistrement audio de la pièce)

6.     Animation sur le lieu de vente : dédicaces à la Maison de la Presse

7.     Exposition sur Samory Touré

8.     Tournée (10  représentations) : des  établissements de Libreville, du Gabon, des CCF d’Afrique (Guinée, Mali, Sénégal, Burkina-Faso, Cote d’Ivoire, etc)

9.     Participation à d’autres festivals : Festival  de  Limoges, Festival d’Avignon

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgard - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Serge Amari 30/07/2009 01:58

9.5/10 pour le prof, l'artiste et l'écrivain