Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 19:16

         Un jour, en parcourant la forêt, Mbani le piégeur découvrit un Manguier sauvage (mundjiku) chargé de fruits. D’autres fruits, tombés de l’arbre étaient répandus çà et là. Chaque jour, des bandes d’animaux venaient les manger.

          Il entoura donc le Manguier d’une palissade et tendit des pièges tout au tour. Quand il eut fini, il s’en retourna au village.

          A peine était-il parti que les Animaux accoururent en foule, depuis les plus gros jusqu’à l’antilope souris (sèti).

          En apercevant les pièges, celle-ci dit : « vous restez encore ici à manger des mangues ! »

   «  Et après ? »

   « Moi, je m’en défie, je rentre chez moi, car j’ai le pressentiment qu’il nous arrivera un malheur. »

          Le lendemain Mbani le piégeur  se leva, prit  ses sagaies et son grand couteau, et dit : « je vais visiter mes pièges dans la forêt. »

          En arrivant, il trouve un phacochère pris dans son piège ; plus loin, une antilope prise de même.  Il les transperce de part en part avec ses sagaies et retourne cherche ses hommes pour découper le gibier transporter les quartiers de viande au village.

 

Morale. – L’intelligence ne se mesure pas à la taille. Si les Animaux avaient écouté la petite antilope sèti, il ne leur serait pas arrivé malheur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgard - dans Culture Gabon
commenter cet article

commentaires