Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 16:00
Avec nos histoires de bons de caisse, je n'ai pas pu, dans les temps, publier mon hommage à un grand boxeur.
Anyway, je le fais en chantant. Et vous pouvez chanter avec sa dame de coeur, Edith Piaf


Hymne à l’amour, Edith Piaf (hommage à Cerdan)

Marcel Cerdan (dit le bombardier marocain) était un champion de boxe français pied noir, né Marcellin Cerdan [1] dans le « Petit Paris » de Sidi-Bel-Abbès (Algérie) le 22 juillet 1916 et mort le 28 octobre 1949.


Le ciel bleu sur nous peut s'effondrer,

Et la terre peut bien s'écrouler,

Peu m'importe si tu m'aimes,

Je me fous du monde entier.

Tant qu' l'amour inondera mes matins,

Tant que mon corps frémira sous tes mains,

Peu m'importent les problèmes,

Mon amour, puisque tu m'aimes.

J'irais jusqu'au bout du monde,

je me ferai teindre en blonde,

Si tu me le demandais.

J'irais décrocher la lune,

J'irais voler la fortune,

Si tu me le demandais.

Je renierais ma patrie,

Je renierais mes amis,

Si tu me le demandais.

On peut bien rire de moi,

Je ferais n'importe quoi,

Si tu me le demandais.

Si un jour, la vie t'arrache à moi,

Si tu meurs, que tu sois loin de moi,


Peu m'importe si tu m'aimes,

Car moi je mourrais aussi.

Nous aurons pour nous l'éternité,

Dans le bleu de toute l'immensité,

Dans le ciel, plus de problème,

Mon amour, crois-tu qu'on s'aime?

Dieu réunit ceux qui s'aiment.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgard - dans Actualité
commenter cet article

commentaires