Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 13:47

Avec la pointe de son canif, le vieil homme traçait les signes sur les galets et les disposait devant Mondo. « Quel est ton nom ? »
« Mondo », disait Mondo.
Le vieil homme choisissait quelques galets, en ajoutait un autre.
« Regarde. C'est ton nom écrit, là. » 

« C'est beau ! » disait Mondo.
« Il y a une montagne, la lune, quelqu'un qui salue le croissant de lune, et encore la lune. Pourquoi y a-t-il toutes ces lunes? »
« C'est dans ton nom, c'est tout », disait le vieil homme. « C'est comme ça que tu t'appelles. » Il reprenait les galets.
« Et vous, monsieur ? Qu'est-ce qu'il y a dans votre nom? »
Le vieil homme montrait les galets, l'un après l'autre, et Mondo les ramassait et les alignait devant lui.
« Il y a une montagne. »
« Oui, celle où je suis né. »
« Il y a une mouche. »
« J'étais peut-être une mouche, il y a longtemps, avant d'être un homme. »
« Il y a un homme qui marche, un soldat. »
« J'ai été soldat. »
« Il y a le croissant de la lune. »
« C'est elle qui était là à ma naissance. »
« Un râteau ! »
« Le voilà ! »
Le vieil homme montrait le râteau posé sur la plage.
« Il y a un arbre devant une rivière. »
« Oui, c'est peut-être comme cela que je reviendrai quand je serai mort, un arbre immobile devant une belle rivière. »
« C'est bien de savoir lire », disait Mondo. « Je voudrais bien savoir toutes les lettres. »
« Tu vas écrire, toi aussi », disait le vieil homme. Il lui donnait son canif et Mondo restait longtemps à graver les dessins des lettres sur les galets de la de la plage. Puis il les mettait à côté, pour voir quels noms cela faisait. Il y avait toujours beaucoup de O et de I parce que c'était eux qu'il préférait. Il aimait aussi les T, les Z, et les oiseaux V W.
Le vieil homme lisait : OVO OWO OTTO IZTI et ça les faisait bien rire tous les deux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgard - dans Culture Livre
commenter cet article

commentaires